LIVRES

En diagonale

Cher connard

27 000, il s’agit du nombre d’exemplaires vendus en l’espace d’une semaine pour le dernier livre de Virginie Despentes, Cher connard. Publié le 17 août 2022, l’autrice de King Kong Théorie revient ici sur #MeToo et la question de la sexualité mais surtout de la masculinité. Virginies Despentes avec ce roman épistolaire partage une nouvelle fois sa vision du féminisme et ses combats personnels.

Succès récent

Pour son douzième roman, l’écrivaine française et engagée Karine Tuil reçoit à nouveau des critiques littéraires favorables, toujours mise en avant dans les librairies pour son dernier récit politique et actuel paru il y a peu : La décision.

Mythologie

Envie de vous plonger dans un temps ancien à des millénaires de notre monde, fan de mythologie grecque ? Lecteur∙rices perdu∙es et curieux∙ses, n’en dites pas plus, j’ai les livres qu’il vous faut !

Le Chardonneret

Vous le voyez ? Là, juste sur la couverture, à peine dévoilé par une déchirure en trompe-l’œil… Un petit oiseau jaune à l’aspect fragile, et en même temps dressé avec dignité, plein d’une vitalité contenue ? Et au-dessus, un titre laconique, sans fioritures : Le Chardonneret. Mystère, fatalité, art et illusion se mêlent dans le dernier roman de Donna Tartt, qui, après le succès du Maître des illusions et Le Petit copain, nous livre encore une œuvre magistrale, récompensée par le prix Pulitzer.

Karine Tuil​

En 2019, deux ans après la naissance du mouvement Me too, Karine Tuil s’attaquait à un sujet plus que brûlant dans l’actualité française à travers son roman Les choses humaines, adapté au cinéma par Yvan Attal l’an dernier. Cette année, l’auteure contemporaine revient avec un sujet tout aussi sensible pour la société française actuelle : le traitement judiciaire d’individus suspectés d’être membres de Daesh. Avec justesse et courage, l’écrivaine questionne les choix et le rôle d’une justice dépassée par la menace terroriste. Retour sur La Décision, paru en janvier dernier aux éditions Gallimard.

Roman

En janvier dernier est paru le huitième roman de Michel Houellebecq, Anéantir. L’écrivain surprend avec un format « roman-fleuve » qui lui est assez peu familier mais loin d’être décevant. Une nouvelle fois, il nous fait part de son réalisme froid en décrivant une société assez proche de la nôtre.